Femme de Chef

25 avril 2006

Tournicoti...Tournicota...La solution




Mes « tournicoti-tournicota » sont des peaux de poissons séchées au sel et à chaleur douce pendant de longues heures.

Bravo Choupette qui a trouvé la solution.
Par contre ces peaux là ne se mangent pas, la technique de séchage réalisée est pour les éterniser.

Ce qui est impressionnant, c’est qu’avec le temps, l’odeur n’est plus celle du poisson (HEUREUSEMENT !!!) mais elle se rapproche de celle du cuir.

Simon les avait réalisées pour la décoration du « plus grand buffet du monde » à Paris en Octobre 2004.

Et même si, Lilizen , Colette, Framboise Marie et Scherneel, vous avez été induit en erreur par la photo, je peux vous dire que plus d’un, les ont eu entre les doigts, et n’ont pas trouvé la solution.

Merci encore d’avoir joué le jeu.

3 Comments:

  • At mardi, 25 avril, 2006, Anonymous Choupette said…

    Ouiii! j'ai trouvé! ce qui m'a aidé est que j'en avais déjà réalisé mais pas en tournicoti, entre 2 plaques de four pour pouvoir décorer une assiette avec des bâtonnets de peau de poisson.

     
  • At mardi, 25 avril, 2006, Anonymous Scherneel said…

    Je pouvais chercher longtemps ;)

     
  • At mercredi, 10 mai, 2006, Anonymous lilizen said…

    mieux vaut tard que jamais! je viens de tomber sur ta réponse, hi hi!
    je trouve l'idée très belle, ça ne m'étonne pas que Choupette-la-surdouée ait déjà essayé!
    Et que dire du plus grand buffet du monde? Une merveille pour les yeux! décidément, c'est un beau métier, que celui de cuisinier!

     

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home