Femme de Chef

09 juillet 2006

Les fleurs...les fruits...et enfin le Gâteau



Ce qui me rend vraiment impatiente dans mon jardin, et bien ce sont les cerises.
Un vrai péché mignon, je vous l’avoue.
J’apprécie également toutes les étapes de leur arrivée car le changement de paysage, en campagne, est des plus passionnant. Les cerisiers sont si spectaculaires que je les classerais presque numéro 1 pour la période printanière. On les distingue de si loin que lorsqu’ils sont en fleurs, il est impossible de les louper. Souvent, ils sont tellement énormes que je me surprends à rêver de la quantité de cerises qui sera récoltée. C’est vous dire à quel point je suis mordue !!! Ces arbres ont bravés les années, résistés aux époques et suivant les changement de propriétaires se retrouvent en plein champs, abandonnés dans des endroits où seule la nature et ses volatiles se délecteront de leurs fruits. Et oui il en faut bien pour tout le monde !!!
Mais dans mon jardin, les cerises sont à moi !!!
Le printemps et les bourgeons annoncent leur venue … mais il faut encore attendre …
Arrive ensuite la période des cerisiers en fleurs, et quand le temps est au meilleur de sa forme, tous ses bouquets de fleurs blanches accrochés aux branches sur fond de ciel bleu, sont déjà un régal pour les yeux.
Viennent alors les fruits et la crainte des oiseaux : « Pourvu que cette année, ils nous en laissent quelques unes !!! »
Et puis un beau matin, du haut de mon escabeau, j’entreprends la cueillette … griffures des branches, torticolis, brûlures de soleil …. mais cela vaut vraiment le coup.
Tiens ce soir, je vais cuisiner en toute tradition … un clafoutis aux cerises. Les premières cerises de l’année méritent bien un gâteau… qu’en pensez vous ?



Ingrédients

- 500 g de cerises (noires et bien mûres)
- 3 œufs
- 100 g de sucre
- 1 sachet de sucre vanillé
- 120 g de farine + 1 cuill à café de levure
- 200 ml de lait
- sucre glace pour la présentation

* Beurrer un moule et disposer les cerises (je n’enlève jamais les noyau selon la tradition du clafoutis et pour ne pas colorer la pâte)
* Préchauffer le four à 180 °
* Battre les œufs avec le sucre et le sucre vanillé
* Ajouter la farine et verser doucement le lait
* Bien mélanger la préparation
* Recouvrir les cerises et mettre au four
Le clafoutis est cuit lorsque la surface est bien ferme. Il peut être servi froid ou tiède selon votre goût.
Saupoudrer de sucre glace avant de servir.




Recette classée dans mes recettes familiales et amicales : "Femme de Chef aux Fourneaux"

3 Comments:

  • At lundi, 10 juillet, 2006, Anonymous kitchenette said…

    Tadernière photo est absolument irrésistible!

     
  • At mercredi, 12 juillet, 2006, Anonymous Tarzile said…

    J'aime tellement le clafoutis. Comme toi, je n'enlève pas le noyau. Je le faisais pour que le noyau confère un goût d'amande au clafoutis. Je n'avais pas pensé que de cette manière, la cerise ne pouvait pas colorer le gâteau. Merci pour le pragmatisme.

    Tarzile

     
  • At dimanche, 16 juillet, 2006, Anonymous TIS said…

    Il est magnifique ce gâteau...et ces cerises hmmmmmmm

     

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home